Business

Finance : tous les métiers les mieux payés

Le 9 octobre 2021 — 9 minutes de lecture
Métiers de la finance

La finance est un élément indispensable au bon développement d’une entreprise. De ce fait, les structures professionnelles (firmes, PME, etc.) recherchent continuellement des financiers pour les accompagner dans leur croissance. Il existe plusieurs métiers dans le secteur de la finance dont le salaire varie en fonction du poste.

Généralité sur la finance

La finance est un secteur d’activité qui consiste à manier, à capitaliser ou à investir de l’argent. Elle désigne également l’ensemble des techniques utilisées pour obtenir et investir les capitaux. Au sein d’une entreprise, la principale fonction du département financier est de créer des ressources ou d’exploiter les ressources disponibles afin de pouvoir couvrir toutes les charges (rémunération des employés, charges sociales, charges fiscales…).

En principe, la finance est basée sur une analyse financière permettant d’équilibrer la mise en usage d’une prévision et la création de valeur, c’est-à-dire après avoir déduit les charges des capitaux engagés. Cela permet en effet d’évaluer la rentabilité d’un projet. Autrement dit, la finance est une aide à la gestion d’une entreprise.

Cependant, la finance permet de :

  • faciliter la prise des décisions ainsi que leur mise en œuvre afin qu’elles engendrent des bénéfices ;
  • élaborer un plan de financement prévisionnel.

Rôles de la finance au sein d’une entreprise

La finance contribue désormais au bon fonctionnement d’une entreprise. Elle permet en effet de s’assurer que les décisions prises engendrent les plus-values. Elle permet également de garder l’équilibre financier d’un projet : équilibre entre les besoins générés par le projet et les ressources à la disposition de l’entreprise.

Par ailleurs, ce secteur d’activité permet d’évaluer la performance économique d’une activité, c’est-à-dire sa rentabilité ainsi que sa viabilité sur le marché.

Dans une entreprise, les missions du département financier consistent à :

  • veiller à ce que les divers projets d’investissement soient rentables ;
  • optimiser les dépenses afin d’augmenter les bénéfices engendrés ;
  • assurer que toutes les activités puissent fonctionner indépendamment : chaque activité doit disposer des ressources nécessaires pour assurer son fonctionnement ;
  • veiller à l’équilibre financier de l’entreprise : elle ne doit pas être en manque de capitaux ;
  • faire en sorte que l’entreprise répond aux besoins des créanciers, mais également des associés ;
  • veiller à ce que l’entreprise ait une bonne relation avec les investisseurs ;
  • contribuer à la gestion des actifs financiers ;
  • contrôler, de façon régulière, l’état des ressources de l’entreprise (c’est-à-dire sa trésorerie), et de trouver les meilleures opportunités pour l’investissement des excédents.

Les métiers les mieux rémunérés en finance

La finance est l’un des éléments fondamentaux pour le fonctionnement ainsi que le développement d’un projet ou d’une entreprise. Raison pour laquelle les financiers sont actuellement très recherchés. Parmi les emplois de la finance, certains sont mieux rémunérés que les autres. À savoir :

Crédit manager

En principe, il travaille pour le compte d’une grande entreprise même si certaines PME (petites et moyennes entreprises) embauchent ce genre de profil. Son rôle consiste à assumer la gestion du risque client en faisant en sorte de minimiser les pertes de créances. En d’autres termes, il contribue au développement des recettes encaissées par la société. Au sein d’une entreprise, le crédit manager est généralement rattaché à la direction financière. Son salaire moyen varie entre 35 000 à 50 000 euros selon ses expériences.

Consultant fonctionnel finance

Comme son nom l’indique, le consultant fonctionnel finance est une sorte de conseiller dont sa mission consiste à accompagner une entreprise dans la mise en place de leur système d’information financier. Il joue également le rôle d’intermédiaire entre plusieurs entreprises : il est alors rattaché à un cabinet extérieur.

En début de carrière, le salaire d’un consultant fonctionnel finance oscille entre 35 000 à 40 000 euros. Avec de l’expertise, cela peut s’élever jusqu’à 60 000 euros.

Responsable comptable

Le responsable comptable est chargé de la gestion des états financiers de l’entreprise tout en respectant les normes comptables. Il recueille tous les outils décisionnels et les transmettra par la suite au management de l’entreprise. À savoir que les jeunes diplômés peuvent accéder à ce poste et seront rémunérés de 35 000 à 45 000 euros. Pour les plus expérimentés, cette rémunération s’élève jusqu’à 60 000 euros.

Expert fusion et acquisition

L’expert fusion et acquisition est une sorte de conseiller qui reste à l’affût de toutes les opportunités financières. Au sein d’une société, il contribue à l’obtention des bonnes affaires. Ce professionnel dispose de toutes les compétences nécessaires pour monter, pour négocier ou pour gérer les transactions financières telles que la fusion, la vente ou l’introduction en bourse. En général, l’expert fusion et acquisition touche annuellement 70 000 euros.

Chef de projet finance

En principe, le chef de projet finance s’occupe de la phase de planification, de l’analyse financière ainsi que de la conduite du projet. Au cours de cette dernière étape, il est chargé de superviser l’utilisation des capitaux et l’évolution du budget de l’entreprise. Il assure également la vérification de la qualité des livrables. En général, le salaire annuel brut d’un chef de projet finance est de 70 000 euros.

Responsable de l’audit interne ou externe

Que ce soit en interne ou en externe, la mission de l’auditeur consiste à vérifier la légalité de comptes. Il veille à ce que les données financières communiquées soient fiables. À l’issu de son audit, il doit effectuer un rapport détaillé sous forme de tableaux de bord pour pouvoir informer les bailleurs de fonds. Il est à signaler que contrairement à l’auditeur interne, l’auditeur externe n’est pas un salarié de l’entreprise. Le plus souvent, il travaille pour le compte des cabinets ou des établissements financiers. Cependant, le salaire d’un auditeur (interne ou externe) varie entre 65 000 à 76 000 euros.

Directeur de la trésorerie et du financement

Le directeur de la trésorerie et du financement est un professionnel qui assure la sécurisation ainsi que l’optimisation de la trésorerie et des flux financiers d’une entreprise. Autrement dit, il s’occupe de la gestion des capitaux. Ainsi, tous les mouvements financiers de la société nécessitent son accord préalable. Dans certains cas, il peut être chargé de la recherche des solutions de financement ou des partenariats. Le poste de directeur de la trésorerie et du financement est accessible aux jeunes cadres avec un salaire annuel brut de 60 000 à 80 000 euros. Avec de l’expertise, cette rémunération peut atteindre jusqu’à 100 000 euros.

Responsable de la communication financière

Comme son nom l’indique, le responsable de la communication financière joue un rôle d’intermédiaire entre l’entreprise et les différents acteurs de la finance notamment les banques et les actionnaires. Il supervise également la fonction du département des ressources humaines. Pour ce poste, la rémunération est comprise entre 35 000 et 80 000 euros.

Directeur comptable

Le directeur comptable est un professionnel financier dont la mission consiste à assurer la crédibilité de comptes d’une entreprise ou d’un groupe de sociétés. Ainsi, il s’occupe de la supervision et de la coordination des équipes comptables. Il se charge également d’entretenir une bonne relation avec les divers établissements financiers. En outre, le directeur comptable veille à ce que les écritures comptables respectent les normes. Pour ce type d’emploi, le salaire de base annuel varie entre 75 000 et 85 000 euros.

Responsable de la consolidation

Le responsable de la consolidation est un expert qui s’occupe à la fois de la comptabilité et de la gestion. En principe, il exerce son métier au sein d’une entreprise qui dispose plusieurs filiales. Sa mission consiste donc à consolider, c’est-à-dire à rassembler et à harmoniser les états financiers du groupe d’entreprises qui l’engage. Il s’agit donc d’un analyste financier qui est tenu de présenter un rapport unique et clair.

Ce type de métiers permet de toucher une rémunération de 70 000 à 90 900 euros selon l’expérience du postulant.

Contrôleur financier

Le métier du contrôleur financier consiste à superviser le département de la comptabilité au sein de la société qui l’embauche. Il assure en outre le contrôle de la fiabilité des dépenses et des comptes. Il veille également à ce que les écritures comptables soient conformes aux normes de la législation en vigueur. À savoir qu’il peut exercer sa profession dans un cabinet.

Que ce soit dans un cabinet ou au sein d’une société, un contrôleur financier peut toucher jusqu’à 92 900 euros par an.

Consultant en actuariat ou actuaire-conseil

Le consultant en actuariat est un spécialiste en matière de traitement et d’analyse des conséquences financières. Grâce à ses analyses, il propose des statistiques afin de minimiser les risques d’imprévu. Ainsi, l’actuaire-conseil aide les entreprises à augmenter leur bénéfice. À noter qu’il exerce généralement sa fonction dans une banque ou dans une assurance. Pour ce genre de poste, la rémunération est de 50 000 à 150 000 euros.

Directeur administratif et financier

Dans une entreprise, le DAF ou Directeur Administratif et Financier contribue à la fructification des ressources disponibles ainsi qu’à la sécurisation des flux financiers. Pour cela, le DAF s’occupe de la supervision de tous les services administratif et financier de l’entreprise. Dans certains cas, il sera amené à effectuer des recommandations stratégiques auprès de la direction générale.

Étant une fonction essentielle, le poste de directeur administratif et financier nécessite une formation professionnelle particulière. Selon la taille de l’entreprise, il promet un salaire compris entre 80 000 et 155 000 euros.

Charles

Rédacteur sur différents médias, dont SEOTECH